Stacks Image 960

Pour commander cliquez ici

VIARA /GUEORGUI KORNAZOV “HORIZONS” QUINTET / BMC Records, 2008  
Gueorgui Kornazov, trombone, compositions
Emile Parisien, sax soprano
Manu Codjia, guitare
Marc Buronfosse, contrebasse
Karl Jannuska, batterie

1 Veronique
2 Testament
3 Sianie
4 Oblatsi
5 Viara
6 Na mama
7 Lune
8 Souvenir des Balkans
9 Pessen

PRESSE  “VIARA”/ BMC RECORDS 2008 ★★★ JAZZMAN,  fff  Télérama
«Nouvel album du fameux tromboniste bulgare Gueorgui Kornazov. ...C’est avec de la dynamique qu’il manie ici le sens de la composition et de l’orchestration flamboyante. A partir de phrases mélodiques très belles et assez simples, Kornazov délimite ici un espace musical et développe autre chose qui va du registre de l’émotion nue et sensible à l’éclat des tramages des cuivres qui se répondent ou s’unissent dans un groove sous-jacent, très brut» 
JEAN-MARC GELINLES DERNIERES NOUVELLES DU JAZZ 

«La musique de «Viara» est un jazz moderne arrangé avec intelligence, de ce type de musique que l’on a envie d’entendre et qu’on réécoute avec plaisir. Les mélodies, composées en contrepoint alternant avec des parties à l’unisson restent longtemps dans la mémoire des auditeurs. La musique de Kornazov couvre toute la palette des atmosphères possibles, de la beauté songeuse à la sauvagerie tempétueuse»
CONCERTO  N°6
 
«Gueorgui Kornazov trace sa voie dans cette belle lignée grâce à une plume élégante de compositeur et d’arrangeur. Dans cet album, il a pris soin de marier de façon très équilibrée les textures du trombone, du sax soprano et de la guitare»
YANN MENS, La CROIX

«...Une musique entraînante, fusion de toutes les cultures européennes, à commencer bien sur par celle de l’Est dans le chaudron du jazz restant la référence. Une réussite sympathique que ce « Viara », un de ces disques qui restent dans nos cœurs»
NICOLAS BENIESROUGE- Hebdomadaire de la LCR

 
«Son nouveau CD intitulé "Viara" c'est l'opus le plus personnel du jazzman. Il est tout en justesse de ton, de couleur mais aussi de profondeur. Evitant le trop d'éclats l'artiste crée à travers ses compositions et ses orchestrations des figures souples le plus souvent. On pourrait reprocher à l'ensemble un manque de fluidité mais cette inégalité tient aux différents états d'âme qui ont initié les neufs morceaux qui composent cet ensemble. Néanmoins à travers des ondulations d'une étrange lumière sonore de "lune" surgissent des effets piquants d'un créateur qui sait fabriquer son jazz et l'ordonner de manière aussi modeste qu'impertinente. Ce CD appartient au genre intimiste, nostalgique et amoureux. Les cuivres ne viennent jamais couper les effluves aussi slaves que balkaniques au contraire : tout surgit en touches légères mais jamais négligées preuve (si besoin était) que Georgi Kornazov est un musicien accompli, précis et minutieux sans être jamais précieux. Au charme il préfère la magie et elle agit.»  
JEAN-PAUL GAVARD,  LES IMMORTELS


«Ce disque-là, il est si bon qu’on est tenté de n’en rien dire. Et puis l’on se souvient du plaisir qu’il y a à partager. Georgi Kornazov, c’est un univers mixte entre Bulgarie et jazz occidental, un savant mélange de mélodies irrésistibles passé au tamis de la contemporanéité Appuyé par des musiciens inspirés, le tromboniste laisse libre cours à une expression lyrique, nostalgique, chaleureusement intimiste. Une grandeur d’âme parcourt cette musique, ce qui la distingue c’est indubitable, une justesse pétrie d’émotion aussi»
YVES DORISON / CULTURE JAZZ


«Avec ce disque, Gueorgui Kornazov propose un jazz moderne et très personnel. L’héritage culturel d’Europe centrale est très présent pour notre plus grand plaisir ; ce qui constitue cette composante très chaloupée et émotionnelle. Gueorgui Kornazov impose un climat serein, d’où la tension n’est jamais absente, comme une vague qui ne demande qu’à déferler. L’alternance de climats musicaux très relaxés à la limite de la nostalgie et de longues plages à la rythmique implacable séduit l’auditeur sans relâche. C’est véritablement un album délectable !Une réalisation à saluer et un artiste à découvrir… d’urgence!» 
LAURENT THORINHAUTE FIDELITE